Envie de participer ?

Portrait n°1 - Octobre 2017 : Pascal SCHOONHEERE Nouvelle rubrique sur le site de l'ELAN59. Chaque mois, nous découvrirons et mettrons en avant un athlète du club suite à ses bonnes performances. Ce mois-ci ZOOM sur Pascal Schoonheere.

Portrait du mois : Pascal Schoonheere

Après un bon mois de Septembre avec le 10km de Lille remporté chez les Masters, Pascal a littéralement passé un cap lors du 10km de Marchiennes - label national - où il a réalisé un chrono de 31'38. Enfin, il a pris la 3ème place au scratch du 10km des boucles de l'Aa (label régional). Compétition après laquelle nous avons réalisé l'interview.

Il sera ce dimanche au départ des championnats de France de 10km à Aubagne...

CARTE D'IDENTITE

  • Prénom : Pascal
  • NOM : SCHOONHEERE
  • Age : 39 ans
  • Club/section : ELAN59 section USD
  • Entraîneur : Jacky GHESQUIER
  • Discipline : Demi-fond, cross, 10km
  • RECORDS PISTE : 1500m 4'27"77  5000m : 15'55"68
  • RECORDS ROUTE 10km : 31'38 - Semi 1h16'08
  • FICHE FFA ICI

PRESENTATION

Peux tu te présenter en quelques lignes  ?

 

Pascal Schoonheere, comptable en entreprise, 2 enfants de 9 et 3 ans, j’habite sur Cappelle la Grande et je serais un jeune quarantenaire dans 2 mois ?


 

 

 

LE SPORTIF

Et comment en es-tu venu à l'athlé et à la course à pied et quel est ton parcours sportif ?

J’ai pris goût à la course à pied durant mon adolescence grâce à mon père qui nous emmenait ma sœur et moi fouler le bitume (de cadet à junior pour ma part) et les aléas de la vie ont fait de sorte que j'arrête totalement le sport pour d'autres occupations aussi intéressantes les unes des autres mais ceci est un autre sujet !

J'ai donc repris la CAP en septembre 2011 (soit plus de 10 ans après) avec le 10km des foulées Grand large à Grande Synthe ou je terminais la course en 46’26’’…   

J'ai très vite repris goût ensuite à enchaîner les chronos les uns après les autres.


Racontes nous un peu ton quotidien sportif  ? Comment t'entraines tu  ?

Je m’entraine actuellement le soir en semaine après la journée de travail et bien évidemment le week-end, soit 6 jours/7 avec un repos en général le vendredi.

 

Ton type de séance préférée  ? Et celle que tu détestes  ?

Je préfère nettement les séances sur piste puisqu’elles permettent de réguler ses temps de passage au plus juste et j’ai toujours aimé aborder 7x1000 ou 3x3000 avec une grande motivation !

En revanche notamment l’hiver en prépa cross, je suis nettement plus réservé..

Mais comme dit le coach, « le plus dur c’est de commencer la séance ! »

 

Décris un peu ton groupe d'entraînement et ton coach, et ce qu'ils t'apportent.

Mon entraineur Jacky Ghesquier m’apporte énormément :

Déjà au niveau de la diversité des entraînements puisque cela enlève la monotonie que pourrait rendre des séances trop répétitives.  Ensuite, les plans qu’il propose sont réfléchis et adaptés en fonction des objectifs et de la VMA de chaque athlète qu’il suit dans notre groupe d’entraînement. De toute évidence, c’est un réel avantage d’être suivi individuellement.

Au sein de notre groupe d’entrainement, il est difficile de se retrouver tous ensemble en semaine pour s’entrainer mais nous nous rattrapons vite le week-end !

Nous partageons aussi bien les victoires que les moments de faiblesse, les grands moments sportifs, les objectifs communs, les déplacements lors des championnats et même certaines soirées extra sportives Le sport c’est bien mais pas que ! ?

 

 

LA COURSE : LES BOUCLES DE L'AA

Que visais tu d'abord pour cette course  ?

A Gravelines je visais le podium et les derniers résultats de ces derniers mois apportaient déjà une réelle confiance en moi. Pourtant rien n’était joué d’avance puisqu’avec les nombreux athlètes sur ce départ, je me doutais que la course n’aurait pas été aussi simple !

 

Comment sentais tu la course avant le départ  ? Ton ressenti en pleine course  ? et enfin quelle était ton sentiment a la fin de celle-ci?

Avant le départ, j’avais une sensation de jambes lourdes, j’avais aussi la sensation de ne pas avoir récupéré totalement des 10km de Marchiennes la semaine dernière. Et toutes ses sensations ont miraculeusement disparues au moment du coup de feu annonçant le départ de la course.

En pleine course les sensations étaient plutôt bonnes. Au 5ème kilo, nous étions 3 dans le groupe de tête et nous avions même pris de la vitesse afin de creuser l’écart avec les poursuivants. Mathijs Casteele et Laurent Delannoy ont ensuite pris les devants de la course et j’ai gardé la troisième place jusque l’arrivée réalisant ainsi l’objectif que je m’étais fixé.

 

Quel était ton précédent record sur cette distance  ?

Mon précédent record est de 31’38 à Marchiennes la semaine précédente. Aux boucles de l’AA je termine en 32’19 mais le vent le long du chenal doit y être pour quelque chose ?

 

Pourrais tu nous dévoiler le point de vue de ton coach sur cette course  ?

Pour le coach, la course de Gravelines était avant tout faite pour se faire plaisir.

Le principal objectif est le championnat de France des 10km 2017 à Aubagne.

 

Pourrais-tu nous faire une comparaison entre la course de Marchiennes et les boucles de l'Aa ?

La difficulté de Gravelines reste sans compter le vent insistant tout au long du chenal.

Le 10km Marchiennes est la course pour réaliser son meilleur chrono et je la conseille vraiment à tous les adeptes de performance.

 

 

LA SUITE DE LA SAISON

Préparé pour sortir un nouveau chrono  ? Ou bien te prépares tu pour de nouvelles échéances  ? (cross, piste, autres distances sur route)

Avec le cumul des dernières courses, il va être difficile de réaliser un nouveau chrono cette année. Difficile n’est pas impossible, alors peut-être lors des championnats de France si les conditions le permettent !

Dans le pire des cas, les nouveaux chronos sur 10km attendront l’année prochaine !

Place aussi à la saison de cross qui arrive !

 

La performance réalisée donne de nouveaux objectifs en tête  ?  

Je garde toujours la ligne de conduite de faire descendre au maximum le chrono sur le 10km avant de passer sur des distances plus longues comme le marathon.

En revanche, j’envisage en 2018 de faire quelques semi. Chose que je n’ai pas faite cette année.

 

Et le coach qu'en pense-t-il  ?

Jacky partage nos objectifs, s’investit énormément et adapte ses plans d’entrainement en fonction de chacun.

 

Pour les championnats de France du 10km  : la place ou le chrono  ?

La place ET le chrono !

L’un n’ira pas sans l’autre puisque le niveau sera bien évidemment très élevé.

 

QUESTIONS DECALEES

Et dis nous, on te voit souvent sur les photos 2 doigts vers le haut, le style à tout épreuve ?

 

Oui le style à toute épreuve et même dans l’effort ! Bien que pendant la course c’est effectivement moins évident ?

 

 

 

 

 


Aurais-tu une petite anecdote à nous raconter sur toi, ton coach ou tes camarades d’entraînements  ?

Voici le fidèle compagnon qui me suit le soir chaque semaine lors de mes footings.

Et le pire c’est que chaque jour, il en redemande !

On devient tous vite accro à la course à pied finalement ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview réalisée par Kevin Drila, jeune volontaire Service Civique ELAN59


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.